Le cœur, lieu de passage ...

Le radical ou la racine d'un caractère chinois parle de la famille de mots à laquelle il appartient. Le radical dans un caractère indique la matière de la "chair", partie charnue évoquant épaisseur et poids.

On retrouve ce radical dans d'innombrables caractères qui désignent les parties du corps, externe ou interne : visage 臉, dos 背,ventre 肚, muscle 肌, cerveau 腦 ,etc.

Les organes et les entrailles n'échappent pas à cette règle:

肝 foie, 脾 rate, 肺 poumon, 腎 rein, 腸 intestin, 胆 vésicule biliare, 膀胱 vessie ... La liste est très longue (cf. http://zh.wikipedia.org/wiki/肉部 ).

Il existe pourtant une exception, une seule :

Le caractère de l'organe "cœur" ne porte pas la clé "chair". Il représente tout simplement l'image de l'organe accompagné de ses "connectiques". Choix judicieux des anciens, on sait aujourd'hui que le cœur est un organe "creux". Lieu de passage, il ne stock ni ne retient. Sa fonction est de "laisser passer", pour permettre la circulation sanguine.

Symbole en occident du centre, de sentiments, affection et amour, de générosité et de franchise, si le "cœur" s'alourdie et souffre, sa vocation de "faire circuler" et de "mise en mouvement" ne serait-elle mise en question ?

Sélections

Articles récents

Mots clés

Nous suivre

    © Copyright 2020 www.hongbo.fr.   All rights reserved.