La notion du "Centre" dans la pratique du Qi Gong

Si on vous demande de faire un dessin simple, pour expliquer la notion du "centre" à une personne qui ne parle pas votre langue, que feriez-vous ?

Le caractère ci-contre, 中 (centre, milieu), existe dans la culture chinoise depuis plusieurs millénaires. Il est intéressant de remarquer que les anciens, au lieu d'adopter un point au milieu d'un cercle, ont adopté une version en "3D" : l'axe central vertical étant instauré comme une notion indispensable.

Être "centré", c'est donc s'ancrer solidement au sol dans sa verticalité, dans le matériel (terre) tout en restant ouvert à l'immatériel spirituel (ciel), position de droiture sans raideur. C'est également une invitation à l'intériorité, à "1" - l'unité, tout en ayant conscience de son environnement.

Un pratiquant de Qi Gong trouvera cette posture curieusement familière. La pratique en posture verticale permet une bonne circulation d'énergie puisque tous les méridiens (trajets énergétiques) s'étendent dans le sens haut-bas (à l'exception du méridien ceinture). Elle invite à une expérience vécue d'intériorité, de détente, de droiture et d'unité corps-esprit via le travail du corps et du souffle, expérience qui touche le quotidien par la sensation d'équilibre, d'aisance et de confiance dans nos déplacements et comportements. Une pratique sincère de la posture immobile permettra d'un lâcher-prise authentique, pour apprécier pleinement la force tranquille générée par ce symbole du centre.

Il est à rappeler que l'appellation du pays "Chine" se repose sur cet emblème (中國 "centre- pays"). Derrière la traduction habituelle de "l'empire du milieu" cache réellement une dimension beaucoup plus profonde.

Ce caractère 中 se prononce "zhong".

Sélections

Articles récents

Mots clés

Nous suivre

    © Copyright 2020 www.hongbo.fr.   All rights reserved.