Méditation cosmique guidée - Thich Nhat Hanh


Cette très belle méditation nous met en conscience de nos liens à l'univers, pour ne plus vivre séparé. Sincères remerciements à Joanna Marteel pour ce partage.

J’inspire, je vois l’élément Air en moi. Je vois aussi l’élément Eau en moi. Je vois l’élément Terre en moi . Je vois les nuages, la neige, la pluie, les rivières en moi. Je vois la couche atmosphérique en moi. Je vois les forêts en moi. Je vois les montagnes, la mer en moi. Je vois la terre Mère en moi, je suis Un avec la terre Mère, la plus belle des planètes dans cette galaxie.


******

J’inspire, je vois l’élément Lumière en moi. Je suis fait de lumière du soleil. Je vois notre astre comme source infinie de nourriture et je consomme le soleil à chaque instant. Je suis comme le bouddha Shakyamuni, je suis un enfant du Père Soleil. Je suis le bouddha Amitabha, bouddha de la lumière infinie. Je suis le bouddha Amitayus, le bouddha de la longévité infinie. J’inspire, je souris au soleil en moi. Je suis le soleil, je suis une étoile.

******

J’inspire, je vois tous mes ancêtres en moi : végétal, minéral, animal, humain. Mes ancêtres sont toujours vivants dans chacune de mes cellules, je participe à leur immortalité. J’inspire, je souris au nuage en moi. Un nuage ne meurt jamais. Un nuage peut devenir neige ou pluie, mais jamais le néant. Je participe à l’immortalité des nuages. Je suis mes ancêtres. Je participe à l’immortalité de mes ancêtres, génétiques et spirituels.


******

J’inspire, je vois les étoiles et les galaxies en moi. Je suis la conscience qui se manifeste dans le cosmos. Je suis fait des étoiles et des galaxies. J’inspire et je souris aux étoiles en moi. Je participe à l’immortalité des nuages, des pluies, des étoiles et du cosmos. Je suis les étoiles et je souris à l’immortalité des étoiles.


******

J’inspire, je vois que rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme. Je vois la nature de non naissance et de non mort de la matière et de l’énergie. Je vois que la naissance, la mort de l’être ne sont que des idées. J’inspire et je souris à ma vraie nature de non naissance et de non mort. Je suis libre de l’être et du non être. Il n’y a pas de peur, il n’y a pas de mort. Je touche le nirvana, ma vraie nature, de ma non naissance et de ma non mort. Rien ne se crée, rien ne se perd. Je suis libre de l’être et du non être.

******

Télécharger le texte :

Thich Nhat Hanh - Méditation Cosmique TEXTE PDF
.pdf
Download PDF • 64KB

Ecouter également : Sommes-nous tous des poussières d'étoiles ? (Espace Science.org)


Méditer avec le maître :